Actualités

Visites libres

La série « Visites libres » est présentée au Musée d’art contemporain de Montréal dans le cadre de l’exposition « Des horizons d’attente » jusqu’en septembre 2021.

Yan Giguère
Vue partielle, Musée d'art contemporain de Montréal, 2021.
Yan Giguère
Vue partielle, Musée d'art contemporain de Montréal, 2021.
Yan Giguère
Vue partielle, Musée d'art contemporain de Montréal, 2021.
/

Durant l’été 2021

« La forêt du chevreuil à lunettes » sera présenté dans le cadre des Rencontres photographique de Kamouraska, 10e édition.

J’aurai aussi quelques images dans l’exposition collective « L’objet de la nature » commisariée par Mona Hakim, présentée dans le village de Frelishburg en Estrie, de mai à décembre 2021.

Yan Giguère
Le Centre d'art de Kamouraska.
Yan Giguère
Vue partielle, Centre d'art de Kamouraska.
Yan Giguère
Vue partielle, Centre d'art de Kamouraska.
Yan Giguère
Vue partielle, Centre d'art de Kamouraska.
Yan Giguère
Vue partielle, Centre d'art de Kamouraska.
/

Galerie La Castiglione

Exposition solo de « Suite cinétique » à la Galerie La Castiglione, du 15 mai au 15 juin 2019.

Yan Giguère
Yan Giguère
Vue partielle de l'exposition Suite cinétique, 2019.
Yan Giguère
Vue partielle de l'exposition Suite cinétique, 2019.
Yan Giguère
Vue partielle de l'exposition Suite cinétique, 2019.
Yan Giguère
Vue partielle de l'exposition Suite cinétique, 2019.
/

Revue Estuaire, artiste en résidence

Durant l’année 2018, j’aurai l’honneur d’accompagner, avec mes photographies, les poètes qui publirons leurs textes dans les quatre prochains numéros de la revue.

 

Yan Giguère
Couvertures des quatre numéros publiés en 2018

Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie

Du 15 juillet au 30 septembre 2017.

Dans une chambre de motel, à Carleton sur mer, les deux cent soixante images formant la série Visites libres défileront en un diaporama, diffusé à l’écran d’un téléviseur. Quelques-unes de mes photographies seront accrochées ici et là dans l’espace et une monographie de mon travail y reposera sur une table de chevet. Cette oeuvre sera accessible aux occupants de la chambre tout au long de la saison estivale. Ils pourront, à leur rythme, la découvrir. Le projet Visites libres est une méditation sur la notion de portrait : celui de la ruralité, d’où je viens, de l’urbanité, où je vis, et des personnes que je côtoie et qui habitent cette société dans laquelle je m’inscris.

Yan Giguère
Le motel.
Yan Giguère
Intérieur de la chambre.
Yan Giguère
Intérieur de la chambre.
/